Baudat Imprimerie

Depuis sa création en 1838, l'imprimerie Dupuis (aujourd’hui Baudat) a connu des fortunes diverses, mais n'a jamais renoncé ni à l'édition de la Feuille d’avis de la Vallée de Joux, publié dès 1838, ni à l'impression de travaux de toutes formes.



L’imprimerie Baudat

Sa croissance a été fulgurante. Ses premiers pas en offset se font en 1975, mais le plomb est encore bien présent.
En 1980, c'est le grand tournant avec le rachat du bâtiment de Dépraz au Brassus.

Dès ce moment, le développement de l’entreprise s'accentue surtout dans le domaine de l'impression, avec l'acquisition de presses offset. La composition et la création suivront avec l'abandon de l’aabam aux environs de 1985 et l'avènement de nouveaux procédés. C’est à cette période qu’apparaissent également les premières photocomposeuses.

Puis arrivent les premiers MAC d’Apple, une révolution technologique qui entraînera un recours croissant à l’informatique. Cette fuite en avant concerne principalement la saisie des textes ou de documents ainsi que dans la conception graphique.

En parallèle, les demandes des clients se transforment; créations plus spécifiques ou élaborées, photos et impressions couleur deviennent monnaies courantes.
A cela viennent s’ajouter des exigences liées à la rapidité et à la qualité, impératifs qui imposent un grand professionnalisme.

En 1988, Baudat SA rachète l’imprimerie au groupe Fragnière. Dès lors, la modernisation sera spectaculaire; passage aux machines deux et cinq couleurs, refonte totale du département prépresse, fin du film et adoption définitive de l’informatique marquent cette indispensable mutation.



Historique

1808 Naissance de François Dupuis. Relieur libraire à Lausanne, il fonde un atelier d'imprimerie à La Vallée. Il décède en 1864.
1842 Installation d’une presse typographique.
1848 Alphonse et Jules Dupuis, fils du fondateur, reprennent le flambeau en 1864. Ils achètent une nouvelle presse et fixent l'imprimerie, qui avait connu plusieurs errances, au Sentier.
1876 Albert et Edward Dupuis, petits-fils du patriarche et fils de Jules, assurent la direction jusqu'en 1913.
1932 Roland Dupuis, né en 1906, reprend le collier jusqu'à son décès en 1979.
1972 Dupuis SA est repris par le groupe Fragnière.
1979 Décès de M. Roland Dupuis. Philippe Baudat reprend la direction.
1980 Location de l'ancienne usine Dépraz au Brassus.
1998 Philippe Baudat achète le bâtiment et les installations du Brassus.
1998 Arrivée de Cédric Baudat, fils de Philippe, à la direction
2006 Construction de la nouvelle usine à L'Orient et d'équipements de dernière génération aussi bien pour le département prépresse que pour l'impression.


La Feuille d’Avis de la Vallée de Joux

Le premier numéro de la Feuille d’Avis de la Vallée de Joux, imprimé par le procédé manuscrit d'autographie, parait le 11 janvier 1838.
Intitulée «Prospectus», cette première édition était une invite aux futurs abonnés dans laquelle était également publié le début du recueil historique de Jacques-David Nicole, dit le juge Nicole.

Depuis cette date, le journal n'a jamais cessé de paraître tous les jeudis. Il reste le plus ancien hebdomadaire local de Suisse romande.
A noter que plus de 20 titres régionaux ont disparu durant les 10 dernières années.

Lien : www.favj.ch